Qui suis-je ?

Passionnée de travaux d’aiguille, j’ai d’abord fait un premier métier dans la gestion/comptabilité avant d’obtenir mon CAP Couture Flou en candidat libre et de me lancer pleinement dans l’aventure. Artisan à mon compte depuis 2005, j’ai créé une entreprise de confection et retouches sous la marque « Fleur de Lune ».

Malgré ma formation, je n’adhère pas au système traditionnel tel qu’il est établi car il va à l’encontre de mes valeurs, à l’encontre de ce qu’est, à mon avis, la nature de l’être humain. Par exemple, je n’accepte pas de créer des modèles d’après des dessins aux proportions irréalistes ou avec des tailles dites standards (38/40, L/XL, etc). Les seuls vrais modèles qui existent pour moi sont ceux que je côtoie tous les jours, dans la rue, à mon domicile, en cours, … Les corps réels sont ma seule référence.

Alors j’ai créé ma propre méthode de confection sur mesure. Elle n’a rien de conventionnel, mais elle a le gros avantage de fonctionner:).

Un fort besoin de contacts et l’envie de partager mon savoir se faisant sentir, je me suis un peu détournée de l’atelier et ai cessé l’activité artisanale avec Fleur de Lune en 2013 pour me consacrer pleinement à l’enseignement de la couture, au sein de plusieurs centres sociaux et à domicile.

Là, j’ai pris conscience qu’on ne propose que des techniques professionnelles avec tous les calculs rébarbatifs qu’elles impliquent aux personnes qui ne cherchent pas à faire de la couture leur métier. Ou alors, on prend carrément le parti de ne rien leur expliquer du tout, en leur faisant suivre des consignes sans les aider à comprendre ce qu’elles font. Et ça, j’avoue que ça m’agace… Rendre les gens dépendants à des patrons, revues, explications, c’est bon pour le commerce, certes, mais…

Je choisis alors de mettre ma méthode de confection à la disposition de tous, sur internet sous le nom « Je crée mes modèles ». Je travaille à la développer encore plus chaque jour en axant beaucoup sur la pédagogie. Mon objectif : que chacun(e) devienne autonome dans la création de ses propres modèles. Qu’il s’agisse d’un particulier ou d’un professionnel, tout le monde doit pouvoir avoir la chance de créer ce qu’il ou elle veut sans dépendre de qui que ce soit.

Chemin faisant, l’envie de coudre me rattrape et je reprends en parallèle et avec un plaisir non dissimulé mon activité artisanale. Couturière un jour, couturière toujours… 🙂 Je ne reprends pas le nom de Fleur de Lune car la notion de développement durable prenant de plus en plus d’ampleur dans ma vie de tous les jours, la collection bio que je proposais pour les bébés ne me suffit plus, j’envisage les choses différemment. Moins de gaspillage, de consommation, moins de déchets, aussi…

L’aventure continue et je suis ravie de continuer à la partager avec vous :).