4ème et dernier article de la récup’ jean

Le dernier article a avoir été réalisé avec le jean, c’est… LA souris ! Elément indispensable dans l’environnement des poilus de la famille, ils ont l’habitude de les perdre un peu partout, résultat, on n’en a jamais de trop :).

souris pour chat en jean

Remarquez la touche de liberty pour être assortie au reste de la « collection » 😉

 

Cette fois, le défi est terminé, voici ce qu’il me reste du vieux jean :

reste de jean après transformation

La prochaine fois, je tenterai un défi supplémentaire : zéro déchet, hum, va falloir cogiter dur… Pour cette fois, j’arrête. OK, j’aurais encore pu me tresser un bracelet dans les chutes, mais si c’est pour ne jamais le porter, je vais éviter :).

 

Le moment est venu de faire un récapitulatif de ce deuxième défi récup’ jean.

Pour mémoire, je suis partie de ce vieux jean :

jean avant transformation

 

Et voici ce que j’en ai fait :

que faire avec un vieux jean récap défi 2

Ce défi vous a plu ?

ça vous dirait qu’on fasse le prochain ensemble ? Laissez un commentaire 🙂

 

 

 

 

La pochette en récup’ jean

 

Quatrième article réalisé à partir de ce vieux jean, une pochette pour ranger les papiers de voiture (assurance, carte grise, …).

 

 

Les étuis à lunettes 3D réalisés le mois dernier ont « mangé » une jambe entière du pantalon, il ne reste vraiment plus grand chose mais j’arriverai bien à tirer encore un tout petit objet pour le mois prochain, pour le plus grand plaisir de mon vieux matou, hi hi hi…

 

En panne d’idées pour utiliser le tissu d’un vieux jean que vous aimez ?

Visitez la catégorie récup’ du blog, vous y trouverez 8 articles réalisés lors du premier défi récup’ jean et les tous ceux de celui en cours.

 

Les étuis à lunettes 3D ciné en récup’ jean

Avec mon vieux jean, j’ai aimé aller à la médiathèque (où il continue à m’accompagner sous forme de sac), faire du shopping (il s’est transformé en portefeuille), j’ai aussi aimé aller au ciné et là aussi, il m’accompagnera encore, sous forme cette fois d’étui à lunettes.

Ah oui, ces sacrées lunettes 3D en plastique qui se rayent comme ça ne devrait pas être permis, cette fois, elles seront bien protégées car tous les membres de la famille ont maintenant leur étui !

 

étuis lunettes ciné en jean

Toujours doublés en liberty et avec une pression plastique pour fermer.

La suite du défi récup’jean la semaine prochaine.

Le portefeuille / porte-monnaie 2 en 1 en récup’ jean

Deuxième article du défi récup’ jean et une nouvelle idée : le portefeuille / porte monnaie

Assorti au sac pour la médiathèque, avec toujours ce très joli tissu liberty, le voilà :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’avantage de ce type de portefeuille, c’est qu’il ne prend pas beaucoup de place dans le sac à main car il reste relativement plat. La fermeture par pression plastique est super pratique.

 

La suite la semaine prochaine pour le 3ème article ;).

Un nouveau défi récup’ jean

C’est reparti pour un nouveau défi récup’ jean !

L’objectif : vous donner des idées sur ce qu’on peut faire avec un vieux jean.

 

Voilà le jean d’origine :

jean avant transformation

En commençant ce défi, j’ai dressé une liste de 5 articles que j’aimerais réaliser avec ce jean. J’ai commencé par le plus volumineux, un sac destiné à transporter les livres empruntés à la médiathèque.

Le tissu liberty m’a été offert par Christine et il m’accompagnera tout au long de ce défi récup’. Encore merci Christine, les coloris vont super bien avec le jean, j’adore !

Voici donc le devant du sac pour la médiathèque, j’ai fait une ceinture avec une boucle pour donner une touche féminine et rappeler l’intérieur du sac entièrement doublé.

sac médiathèque en jean devant

Le dos a également des rappels de liberty sur le haut des poches :

sac médiathèque dos

A l’intérieur, j’ai inséré une poche à fermeture pour ranger… Mais oui bien sûr, la carte de médiathèque, comme ça, on ne l’oubliera plus !!! 🙂

sac médiathèque en jean intérieur

Suite du défi le mois prochain. En attendant, vous pouvez (re)découvrir mon premier défi récup’jean dans la catégorie récup’ du blog :

108974878

Que faire avec des vêtements usagés ?

Il y a quelques semaines de ça, je me suis lancé un défi récup’, il s’agissait de partir d’un vêtement existant, en l’occurrence un vieux jean de mon fiston, et d’en faire un tas de choses en récupérant l’intégralité du tissu.

Le dernier ouvrage était à peine terminé que j’avais envie de recommencer aussitôt et l’idée m’est venue de creuser un peu pour comprendre pourquoi.

 

D’abord, c’est une sorte de retour aux sources (en mode « ptite maison dans la prairie », lol), le fait de redonner de la valeur au tissu. Même si, compte tenu de son prix, c’est devenu un bien de consommation courant pour la plupart, j’ai toujours beaucoup de mal à jeter du textile, vieux vêtements ou autres (oui oui, même les chaussettes tellement usées qu’elles sont devenues transparentes !). Alors bien sûr, je donne, mais récupérer les vêtements pour leur donner une seconde vie est une idée qui a fait son chemin dans ma ptite tête.

 

Il y a aussi d’autres avantages à récupérer et ce, même (surtout) pour les débutant(e)s !

 

D’abord, on se sent plus en confiance de travailler sur des choses dont on se serait débarrassées, aucun stress, si on se trompe, c’est encore moins grave que grave, vous voyez ce que je veux dire ?

 

Ensuite, ça permet de développer la créativité à fond, de jouer avec les matières, d’apprendre à les maîtriser du même coup, mais aussi de voir ce qui va ensemble ou pas, le comportement des différents tissus assemblés, de jouer avec les couleurs, les formes, bref, de se lâcher !

 

On aime parfois des vêtements pour leur tissu même si la coupe ne nous convient pas/plus.

 

Parfois, ça peut aussi être un attachement sentimental, lié à un événement, une personne, bref, on ne veut pas s’en débarrasser et du coup, nos étagères croulent sous des souvenirs qu’on ne porte pas, qu’on utilise pas. La récup’, c’est le moyen de leur donner une seconde vie et l’occasion pour nous de nous les réapproprier, de les utiliser enfin (ou à nouveau) sous une forme qui nous convient.

 

Premier exemple

Virginie a récupéré cette robe qui s’ennuyait au fond d’une armoire depuis de nombreuses années. Quand sa fille l’a vue, le tissu lui a beaucoup plu et l’idée est venue d’un faire un top tout à fait dans l’air du temps.

Le patron a été fait, parementure comprise, d’après un top qui lui va bien et hop, quelques coups de ciseaux et un petit tour derrière la machine plus tard, le résultat est là, bel et bien porté !

109699279

 

Deuxième exemple : l’attachement sentimental

Quand elle avait deux ans, j’avais fait à ma fille de jolis pantalons en velours qu’elle a mis durant tout un hiver. La belle saison venue, ma blondinette à bouclettes avait bien grandi, les pantalons ne lui allaient plu et en les sortant de l’armoire pour faire le tri, j’ai tout de suite vu l’assortiment de couleurs des vêtements étalés au sol et les ai transformés en un sac.

108443929

J’adore les mini poches qui me rappellent la taille des petites mains qu’elle glissait à l’intérieur pour y cacher ses trésors ♥. Ma fille va avoir 15 ans, le sac m’accompagne toujours à la plupart de mes ateliers et je me réjouis à chaque fois de l’avoir confectionné.