Cours de couture, tutos et conseils gratuits en ligne : la récap

C’est ce que je vous propose chaque semaine sur le blog ici, mais aussi sur la chaîne Youtube : mes conseils, trucs et astuces de couturière pro, mes découvertes, un certain état d’esprit pour réussir mieux, mes tutos …

Pour vous éviter d’avoir à chercher partout et vu la masse de contenu que ça représente maintenant (rhhhooo, je suis bien contente de pouvoir vous offrir tout ça 🙂 ), je fais ici un récapitulatif de tout ce qui est sorti à ce jour.

 

Conception sans titre

 

Et pour ne plus rien manquer à partir d’aujourd’hui, abonnez-vous à ma chaîne Youtube  et au blog (bouton à droite de cette page)

 

Allez, c’est parti ! clic sur le lien pour accéder au sujet 😉

 

Pour se mettre dans un bon état d’esprit

Couture et confiance en soi

Pourquoi c’est important de créer

La couture qui fait du bien

6 conseils quand on se sent perdu en couture

Les mauvaises habitudes en couture

Les idées reçues et la couture

L’erreur est le meilleur des apprentissages

A la recherche de la perfection en couture

Comment ne pas se prendre la tête quand on fait de la couture

Patrons et revues de couture : on nous rend dépendant

Patron de couture : comment choisir la bonne taille

Quand la technique bloque la créativité

J’ai pas un physique comme tout le monde

Morphologie en A, H, 8, X, Y, Z, comment savoir

La critique, ce qu’elle nous apprend et qu’en faire 

Un brin de folie

 

Des conseils avisés

Et si je me mettais à la couture cette année

Comment bien apprendre à coudre

Pour débuter la couture : le programme « Je débute la couture » (accessible uniquement par sessions)

Comment faire des coutures parfaites

Comment trouver du temps pour coudre

Pourquoi et comment agencer un coin couture

Comment choisir ses tissus

Comment choisir son mannequin de couture

Comment choisir son papier à patron

Combien de tissu faut-il pour faire une robe, un haut, une jupe, un pantalon

A quoi sert une surjeteuse : en acheter une ou pas

Que vérifier avant d’acheter une MAC d’occasion

Quoi vérifier avant d’acheter une MAC d’occasion, quoi tester et comment (en vidéo)

Ma MAC fait un bruit bizarre

Faire ses patrons sur mesure : mannequin ou coupe à plat ?

Pour apprendre à faire ses patrons sur mesure : la méthode « Je crée mes modèles »

 

Pour apprendre des techniques précises

Comment faire une boutonnière en une seule opération

Comment faire une boutonnière en 4 temps

Nettoyer une machine à coudre avec cannette verticale

Comment nettoyer une machine à coudre avec cannette à plat

Comment faire un ourlet de T-shirt et comment utiliser la double aiguille

Coudre une fermeture non séparable sur un vêtement

Comment reprendre une taille de pantalon

Comment poser un élastique au bas d’une manche ou d’un pantalon

Comment remonter un décolleté de robe à bretelles

Comment poser un biais d’encolure ou d’emmanchure

Comment coudre une pince

Comment coudre un ourlet à la machine

Comment faire un ourlet invisible

Comment cintrer un pull ou un sweat

Comment découdre rapidement une couture faite à la surjeteuse

Comment poser du biais

Comment coudre facilement et rapidement un lien avec du biais

Comment arrêter un ruban de satin

Apprendre à faire un patron : les épaules

 

Des astuces et des idées

Où acheter du tissu à Albi

10 astuces pour dépenser moins

Pour ne plus avoir les armoires qui débordent

Des dizaines d’idées de cadeaux à coudre pour tous

Et encore d’autres idées de cadeaux à coudre

Coudre pour économiser et produire moins de déchets

Faire une grande housse de couette à partir de deux petites

Récup’ de jean : des défis, des idées

Le challenge couture mensuel

Solution pour une couette qui ne passe pas en machine à laver

 

Des tutos gratuits

Bouillottes sèches toutes tailles

Snood

2 en 1 poubelle à fils pique épingles

Sac à main ou cabas en récup’ jean

Sac à dos enfant en polaire

Sac à dos en jean

Sac à courses repliable

Organisateur de sac

Etui à lunettes ou à portable

Portefeuille porte-monnaie 2 en 1

Porte-tarte

Tablier

Panière à anses

Sortie de bain bébé

Serviette à cheveux

Petit gant de toilette pour les enfants

Bavoir

 

 

Comment choisir son mannequin de couture ?

mannequin-réglable-300x300

 

En matière de mannequins de couture, on trouve plusieurs modèles dans le commerce, principalement les mannequins de couture réglables qui semblent être LA solution idéale pour créer ses vêtements sur mesure.

mannequin-réglable-2-189x300

Alors je dis « semble être la solution idéale » parce qu’en réalité, ils sont loin et même très loin de l’être.

En tant qu’artisan couturière, j’ai acquis deux de ces mannequins (deux tailles) pour pouvoir réaliser les vêtements sur mesure de toutes mes clientes, pour obtenir de meilleurs résultats qu’en coupe à plat. Et finalement… Le résultat n’étaient pas meilleur, malheureusement.

Le jour où j’ai découvert la technique pour faire son propre mannequin sur mesure, j’ai aussitôt fait le mien et quand j’ai placé les mannequins l’un à côté de l’autre, le réglable aux mêmes mensurations que l’autre, j’ai compris tout de suite le problème, c’est flagrant, vous allez voir.

Vue de profil :

comparatif-profil-425

curieuse poitrine… et il est où mon ptit ventre ? Et ma jolie cambrure ?

Vue de face :

comparatif-face-425

ah, cette poitrine… et puis que dire de la forme des hanches et les épaules, vous avez vu ça ??

Vue de dos :

comparatif-dos-425

magnifique ! là, c’est encore criant, la taille marquée pas du tout au même endroit et le haut du dos !!? Gloups, mieux vaut me taire, c’est risible, la différence de morphologie entre les deux ! Hallucinant ! Maintenant, j’en ris… Sur le coup, je ne vous cache pas que j’étais en colère d’avoir passé autant de temps à me vilipender de ne pas réussir à faire des modèles corrects du premier coup… Je me suis évertuée à vouloir faire tant de modèles avec ce truc qui ne me ressemblait en rien (ni à mes clientes non plus d’ailleurs, hein, soyons honnêtes) et je m’étonnais de devoir faire tant d’essayages… Quelle perte de temps, mes amis !

Quand on pense que les patrons qu’on achète dans le commerce sont faits sur ce principe, on comprend qu’ils ne nous vont pas mieux que les vêtements achetés en boutique, qu’on prenne le temps de coudre nos vêtements ou pas…

Donc, vous l’aurez compris, LE meilleur mannequin, c’est vous. Et comme vous ne pouvez pas construire les vêtements directement sur vous, vous allez faire un mannequin à vos mesures, mais surtout à votre morphologie. A partir de là, on peut commencer à travailler correctement. Pas avant.

C’est ce que je vous propose de faire dans la méthode « Je crée mes modèles » : d’abord vous créez votre mannequin (beaucoup plus économique d’ailleurs à réaliser, pour moins de 15 euros, vous obtenez votre copie conforme…) et ensuite, je vous explique simplement comment créer vos patrons en l’utilisant. Une chose est sûre : les vêtements qui tombent bien sur votre mannequin tomberont bien sur vous, enfin ♥

Pour finir, que sont devenus mes deux mannequins de couture réglables en excellent état depuis que j’ai fait mon mannequin ? Je les ai amenés à la déchetterie… Quoi ? Je ne les ai pas donnés à une association ou je n’ai pas essayé de les vendre ? Pourquoi l’aurais-je fait ? Pour induire d’autres personnes en erreur ? Ah non, certainement pas, je suis honnête, moi !

Quoi vérifier avant d’acheter une machine à coudre d’occasion ? Quoi tester et comment ?

occasion

Acheter une machine à coudre d’occasion peut être un bon plan quand on on veut seulement s’essayer à la couture sans être sûr(e) que ça va nous plaire ou encore quand le coût d’une machine neuve représente un trop gros budget. En effet, il faut compter minimum 140 euros pour commencer à avoir une bonne petite machine correcte. En dessous de ce prix, je vous conseille plutôt de vous tourner vers le marché de l’occasion et de choisir une machine ancienne (vintage quoi 🙂 ) qui sera plus résistante et souvent plus efficace.

Au moment de la visite, il va falloir tester la machine. Ah oui, oui, absolument, on n’achète pas une machine d’occasion sans l’avoir essayée.

Je vous ai fait une vidéo pour vous expliquer dans le détail quoi faire :

Cet autre article rédigé sur le sujet est susceptible de vous intéresser :).

Comment poser du biais ?

biais tissus.net

Source photo : http://tissus.net

En général, on utilise du biais pour border des ouvrages dont le tissu (matière ou découpe) se prête difficilement aux ourlets. On peut aussi le faire dans un souci décoratif tout simplement.

bavoir classique détouré

Il existe des biais de couleur unie ou à motifs comme sur ce modèle de bavoir.

Ce qu’il faut savoir avant de poser du biais, c’est que contrairement aux apparences qu’il peut donner, il ne se pose pas avec une seule couture mais avec deux.

Voilà en vidéo comment procéder :

S’il s’agit d’un ouvrage dont le biais va faire le tour complet, voilà l’astuce pour avoir de jolies finitions : on replie l’extrémité du biais avant de commencer la première couture :

Ensuite, on termine le tour avec le biais superposé sur environ deux centimètres :

Et enfin, on replie le tout comme ça :

NB : notez bien que la première couture du biais se fait sur l’envers et la deuxième couture sur l’endroit, d’accord ? Sur les trois dernières vidéos, c’est l’inverse qui a été fait. ERREUR FATALE !!! Argh !! 🙂 Non, sans blague, c’est pas un drame, mais c’est mieux de faire la deuxième couture sur l’endroit pour avoir une finition plus jolie sur l’endroit de l’ouvrage.

Ma machine à coudre fait un bruit bizarre

memory craft 4900

Chaque machine a son propre bruit, un ronron régulier plus ou moins sonore. Ce qui doit attirer votre attention, ce sont les bruits inhabituels qui se produisent de temps en temps. Un bruit différent demande toujours une action de votre part, ne continuez pas à coudre sans réfléchir, vous risquez de faire des dégâts, soit sur votre ouvrage, soit sur la machine.

Il y a plusieurs types de bruits, difficiles à décrire par des mots, mais je vais tenter de vous éclairer un peu.

 

  1. ça « tape » légèrement à chaque fois que l’aiguille descend à travers le tissu

ça se passe au niveau de l’aiguille, elle a du mal à entrer dans le tissu. Votre aiguille est émoussée ou sa pointe est cassée et elle a besoin d’être changée pour retrouver une pointe de qualité bien effilée qui pénètre sans difficulté dans le tissu. Une fois que vous avez changé l’aiguille, si le bruit est toujours présent et que vous travaillez un tissu particulier, type toile cirée, enduit, simili, … Dans ce cas là, c’est normal. Assurez-vous d’avoir une aiguille neuve et continuez comme ça.

 

2. ça « tape » fort quand l’aiguille descend

là, attention, votre aiguille doit taper la plaque à aiguille. Enlevez votre ouvrage et changez l’aiguille, elle doit être tordue. Une fois changée, vérifiez en tournant le volant vers vous qu’elle ne touche plus nulle part. Si l’aiguille neuve touche la plaque, alors votre machine a un problème d’alignement et doit être vue en réparation.

 

3. c’est une suite de bruits comme si on accrochait quelque chose

là encore, arrêtez de coudre, ne forcez pas. Soulevez votre tissu derrière et regardez la couture dessous, il y a de fortes chances pour que ce soit une succession de boucles. Il faut ôter l’ouvrage de la machine, défaire cette couture inutile (elle ne tiendra pas) et refaire l’enfilage complet de l’aiguille depuis la bobine jusqu’au chas avant de refaire la couture.

 

4. ça grince, ça couine

oh ça… C’est que mademoiselle a besoin d’un peu d’huile dans ses rouages :). Pas de panique, finissez la couture que vous êtes en train de faire puis éteignez la machine, faites un nettoyage complet et huilez aux points indiqués sur votre manuel. Votre machine vous en sera reconnaissante.

 

Voilà pour les bruits les plus courants. Si vous entendez de gros bruits et que la machine semble coudre normalement, je vous conseille de ne pas forcer et de l’emmener en révision. En poussant la machine, vous risqueriez de l’amener à sa couture finale, avouez que ce serait dommage ! A moins que ça ne soit la machine de l’arrière grand-tante de votre mari et que vous avez repéré un nouveau modèle qui vous fait de l’oeil pour votre anniversaire… Bon, là… A vous de voir, ha ha ha ! Faites attention quand même, protégez-vous, j’ai vu une fois en cours une ancienne machine à coudre se mettre à fumer et si on ne l’avait pas débranchée, elle aurait pris feu.

 

5. avec le temps

quand vous aurez l’habitude de votre machine, il se peut que, comme moi, vous entendiez des bruits plus discrets qui vous seront très utiles comme le fil de cannette qui approche de la fin, par exemple, soyez attentif/ve, le son est un très bon indicateur.

 

Combien de tissu faut-il pour faire une robe, un haut, un pantalon, … ?

question

Votre patron est fait, il n’y a plus qu’à choisir le tissu et la question cruciale se pose : oui, mais de quelle quantité de tissu vais-je avoir besoin ?

Pour éviter de prendre deux fois la mesure nécessaire ou à l’inverse de se retrouver le bec dans l’eau au moment de couper parce qu’il manque un bout de tissu, je vous ai fait un petit récapitulatif pour un achat en laize de 140 cm, qui est la largeur de rouleau habituelle pour les tissus de confection.

Jupe : une hauteur de jupe + 15 cm (pour ourlets, ceinture éventuelle, parementures, …)

Pantalon au-delà de 80 cm de tour de hanches : deux hauteurs de pantalon + 20 cm

Pantalon en dessous de 80 cm de tour de hanches : une hauteur de pantalon + 15 cm

Robe : une hauteur de robe + une hauteur de manches + 20 cm

Haut avec ou sans manche : une hauteur de vêtement + une hauteur de manches  + 20 cm

A vos machines !! 🙂

Et si je me mettais à la couture cette année ?

pistoia

Je suis rentrée d’Italie mercredi, l’esprit encore partagé entre ici et là-bas, une idée fixe m’accompagne cependant depuis quelques jours, le signe que la rentrée des classes approche, que la mienne est déjà là et cette petite étincelle de motivation qui revient se pointer et grossir de plus en plus, signifier que les vacances sont terminées, qu’il est temps de reprendre le chemin du travail et des activités.

Cette étincelle me retrouve tous les ans, aux environs de la fin août et le besoin devient impérieux d’apprendre, de faire quelque chose de nouveau, comme quand je retrouvais mon cartable d’écolière, mes crayons et cahiers tous neufs. Cette espèce d’excitation qui précède le grand jour, le moment de se remettre dans le bain, mais différemment de l’an dernier.

J’adore cette période de remise en question : alors cette année, qu’est-ce que je vais faire de nouveau ? Qu’est-ce que je vais changer par rapport à l’an dernier ? Les vacances ont permis l’émergence d’un tas d’idées à concrétiser. Il y a aussi tout ce qui n’a pas pu être fait avant de partir et qui a pris le temps de mûrir, en voyant les choses autrement.

Et vous, vous la ressentez aussi, cette étincelle de motivation ?

Et si vous appreniez à coudre cette année, en restant chez vous, avec toutes les astuces et conseils nécessaires pour vous lancer sans encombre dans vos premiers ouvrages ? J’ai concocté le programme « Je débute la couture » tout exprès pour vous qui n’avez jamais cousu de votre vie ou souhaitez reprendre les bases. Il est conçu de sorte à vous rendre autonome et capable de suivre ensuite les tutos gratuits et les cours « Je crée mes modèles » dont la collection va encore s’enrichir cette année ;).

Ce que je vais faire, moi ? Hé bien, je vais créer pour vous, bien sûr, de nouveaux tutos, de nouveaux cours (la suite de la méthode) et puis j’ai décidé de donner la part belle à la créativité cette année avec deux programmes  qui lui seront spécialement dédiés.

Et à titre personnel, parce qu’il n’y a pas que le travail dans la vie 😉 ? Je ne vais pas faire de cachotteries, au printemps, j’ai décidé de passer le DCL, diplôme européen, d’italien et essayer de faire des étincelles, là aussi, hi hi hi ! Etudes et cours au programme, donc, pour moi, en dehors de la couture. Je vais réellement reprendre le cartable, les livres et les cahiers, cette année…

Comment découdre rapidement une couture faite à la surjeteuse

Qu’elle ait 3 ou 4 fils, la couture faite à la surjeteuse ne se découd pas de la même manière qu’un point droit réalisé à la machine.

Voici la manière dont je procède en vidéo. Ce tuto est le premier d’une série de conseils en vidéos. N’hésitez pas à me faire part de vos attentes dans les commentaires, je vous montrerai mes trucs et astuces ;).