La nature, source d’inspiration pour la couture

Quand on coud, qu’on a eu l’habitude de suivre des modèles tout faits et qu’on se dit « allez, cette fois, je me lance et je crée mon propre modèle », on se retrouve parfois à chercher l’inspiration. De deux choses l’une, soit on s’inspire du travail des autres et on se perd sur la toile à la recherche de photos, sur Pinterest par exemple (totalement au hasard, hein ! lol), soit on cherche ses propres sources d’inspiration.

Dans cette nouvelle rubrique créativité, j’aimerais vous donner quelques pistes pour ne pas suivre les sentiers battus et créer vos sources d’inspiration, à vous, elles sont plus nombreuses qu’on le pense. Il s’agit d’ouvrir ses yeux et de regarder les choses d’une manière différente.

Aujourd’hui, on va prendre la source d’inspiration la plus connue, la plus utilisée, travaillée, y compris par les grands créateurs : on observe la nature sous toutes ses coutures, ses formes, ses couleurs, tellement variées. Chez les végétaux, on trouve une palette vaste qu’on peut s’amuser à décliner avec les tissus.

Chez Disney, regardez la robe de Clochette ou celle de La princesse et la grenouille, l’inspiration végétale est évidente.

Et chez Cendrillon, que remarquez-vous ? C’est moins évident, mais… En y regardant de plus près, au niveau de la taille, je lui trouve une ressemblance assez frappante finalement avec une fleur comme le coquelicot :

Du côté du règne animal, on trouve aussi de magnifiques « titilleurs » de créativité :

Tant de traînes de robes de mariées inspirées du majestueux paon…

On s’inspire des couleurs, voyez que Mme de Fontenay a des disciples dans la nature, à moins que ce soit l’inverse ;). Et les formes bien sûr, ah on les imagine bien, les voiles de robes en provenance directe de la rascasse ou du combattant. Mais même les matières, quand on y pense. Qui n’aurait pas envie de se blottir dans un tissu duveteux aussi doux que le bébé cygne ?

C’est vrai, la nature est source inépuisable d’inspiration. Ne reste plus qu’à savoir comment créer des modèles en 3 dimensions, comment reconstituer des formes et surtout, confectionner des modèles qui nous aillent, pour qu’ils ne restent pas dormir sur un mannequin ou un cintre, quel dommage… Heureusement pour ça, il existe la méthode « Je crée mes modèles » et pour s’initier à la création, maintenant, on a aussi le cours en ligne « Je crée mes premiers modèles », le début de l’aventure. Avec un tel accompagnement, il n’y a plus d’excuse pour ne pas oser se lancer ;).


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.