Créer ses modèles, créer son tissu

Aujourd’hui, je vous présente un tailleur dont le travail et l’état d’esprit ont retenu toute mon attention : Christian Michel, créateur d’étoffes à Marseille.

Plutôt qu’un long discours, voilà le reportage qui est passé sur France 3 il y a quelques mois de celui qui se définit lui-même comme un new hacker textile (j’adore 🙂 ) :

Non mais vous avez vu ces modèles ? Celui en dentelle et broderie anglaise, je craque complètement… J’aime l’idée de la mémoire de famille qui au lieu de dormir dans les tiroirs se retrouve au grand jour.

J’aime l’idée de la récup’ évidemment, on a tellement de tissus partout, pourquoi en produire encore et toujours plus ?

J’aime l’idée que ce n’est pas parce que c’est en récup’ que ça ne vaut rien. La veste en serpillière, s’il ne l’avait pas dit, qui aurait tilté ? Elle est trop belle. Et puis… Tant qu’elles sont propres, hein ! lol. Sans blague, pour moi, elle n’a rien à envier à certains fringues neufs qui ressemblent eux, à de vrais torchons, bien au contraire !

J’aime l’idée « patchwork », on en parlait ici dernièrement, et toute la créativité qu’il permet de dégager. Avec 10 morceaux de tissus identiques, on réunit 100 personnes, on leur demande de créer quelque chose et on obtient… 100 résultats différents ! C’est pas magique, ça ? Oh que oui, ça l’est ♥

Pour en savoir plus et découvrir son univers, cliquer sur l’image pour accéder à son site :

Alors, m’sieurs dames, ça vous inspire ??? 😉 Extra, n’est-ce pas ? Chapeau bas, monsieur, pour moi, vous êtes un sacré bel exemple à suivre ♥.

En plus de créer nos modèles, on peut très bien créer nos propres tissus pour faire nos vêtements, rhooooo, j’aiiiiiiime, ah non, en fait, j’adooOOOooore ! 🙂 ♥♥♥


5 réflexions sur “Créer ses modèles, créer son tissu

  1. J’avais vu ce reportage et viens de le revoir avec plaisir. J’ai bien aimé la veste « sac à patate » qui m’a bien évidemment fait penser à toi et à ton cours sur le patron du buste de base 🙂 J’aime beaucoup l’idée de refaire du neuf avec du vieux ou des bouts de vieux. C’est vrai que l’ensemble en dentelles de famille est absolument magnifique. C’est amusant car ma mère qui faisait partie d’une génération où rien ne devait être gaspillé, a réalisé il y a quelques années un superbe coussin à poser sur son lit en assemblant des monogrammes des trousseaux de draps de nos grands-mères réalisés au point de croix. Merci pour ce partage très inspirant Cécile !

    J'aime

    1. Le fameux sac à patate, ouiii, hi hi hi ! Ah c’est sûr qu’on a de quoi faire avec les « vieilleries » comme disait ma grand-mère, les armoires et tiroirs regorgent de trésors. Et quand on pense au nombre d’heures passées par d’autres petites mains à les confectionner… Il doit être magnifique, ce coussin ♥, tu aurais une photo à tout hasard ? J’adore découvrir ces merveilles 🙂
      Belle journée à toi

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.