Etre au clair avec qui on est, au fond

Besoin de parler avec vous, ce matin ♥

Les derniers temps, j’ai réfléchi…

Si vous me suivez de près, vous avez peut-être remarqué une petite pause dans la rédaction des articles et la publication des vidéos. Beaucoup de choses ont changé dans ma vie les derniers temps et j’avais besoin de me poser et de me recentrer sur mes valeurs dans le domaine du travail et ce que je fais ici. Impossible pour moi de faire des vidéos quand je ne suis pas en accord avec moi-même, voilà un excellent signe révélateur qui me met toujours la puce à l’oreille ! lol

Hors de question pour moi de faire des trucs parce que « ça marche », parce que ça peut rapporter ou simplement parce que ça peut plaire, je veux être toujours en accord avec moi-même, même si je sais bien que ce n’est pas l’avis de tout le monde. Je ne fais pas l’unanimité ? Tant pis. Tant mieux. Je ne sais pas. Disons que ça m’est égal tant que je respecte mes valeurs profondes.

Une personne qui m’est très chère (ce n’est rien de le dire ♥♥♥) m’a dit il y a quelques semaines : « je veux que tu réalises ton rêve », adorable n’est-ce pas ? Oh oui… Et là, en même temps que le chaud au coeur, une espèce de sensation de vide… Mais c’est quoi, mon rêve, au juste ? Si je devais le résumer en quelques mots, ce serait quoi ? Oui, je sais pourquoi je fais tout ça, au fond, mais est-ce que je le nomme suffisamment clairement ? J’ai des doutes quand je reçois certaines questions, certaines remarques, je me dis que je ne me suis pas assez faite comprendre sur ce qu’est la méthode « Je crée mes modèles » et ce qu’elle n’est pas. J’ai la sensation de répondre toujours la même chose et je me dis que c’est peut-être parce que je ne suis pas assez claire et que je ne donne pas suffisamment l’impulsion dans le sens qui colle à ce que je veux au fond et donc ce que je propose réellement.

Ces derniers temps, donc, j’ai réfléchi…

Comment poser les choses clairement pour que tout le monde comprenne ? D’abord, les clarifier en moi, c’est la base :).

Le projet « Je crée mes modèles », ce n’est pas un énième cours de couture, de patronage comme les autres, ce n’est même pas que de la couture, pour tout dire, c’est un état d’esprit global qui part du principe que tout le monde devrait pouvoir créer ce dont il a envie, ce dont il a besoin, à la manière dont il est et en fonction de ce qu’il ressent.

Dans mon cahier, j’ai écrit : « Je suis une libératrice, une éveilleuse de conscience, j’adore voir les autres s’épanouir, créer, s’exprimer, il n’y a rien de plus beau. Je leur donne les clés pour sortir des carcans dans lesquels ils sont enfermés. Je leur redonne confiance en eux et leur montre le chemin vers leur diamant intérieur qui est trop souvent brimé, renié, bafoué.« 

Hum, ça fait limite mystique, le diamant intérieur, tout ça, mais en fait, pas du tout !!! Appelez-le comme vous voulez, le diamant, pour moi, c’est la personne que chacun est au fond.

Ajoutez à cela une dimension « responsable » de l’environnement qui nous entoure, une conscience de l’empreinte qu’on laisse sur la planète qui nous accueille : sale et triste, l’empreinte ou bien belle et joyeuse ?

Quand je regarde tout ce que j’ai fait jusque là dans ce projet, tout tourne autour de ceux deux concepts réunis. Mais ça n’apparaissait sans doute pas assez clairement.

Deux dimensions à ce projet global, donc.

La création, pour moi, c’est quoi ?

Je suis un tas de comptes sur Instagram où les derniers temps j’ai vu fleurir des lingettes lavables rangées dans une panière à revers. Je salue le geste pour la planète haut la main, j’applaudis des deux mains et des pieds aussi, tant qu’on y est !! Je suis ravie et pour ça, je distribue des coeurs à tout va. Une chose en revanche m’agace, c’est quand je lis « mes créas » ou « mes créations ». Alors… Non, pour moi, créer, ce n’est pas fabriquer, ce sont deux choses différentes.

Une vraie création, c’est quelque chose qui vient en droite ligne du coeur et de l’esprit, ça ne peut donc pas être une copie, on est tous tellement différents… Une création s’inspire évidemment souvent de ce qui nous entoure, car nos influences participent en partie à la construction de notre identité, mais en aucun cas, elle ne reproduit à l’identique. Nous sommes tous uniques. Changer juste un tissu, ce n’est pas de la création. Coudre un article d’après modèle ou d’après patron, ce n’est pas de la création, c’est de la confection.

Quand dans mes cours ou sur le blog privé, je décortique les modèles, c’est pour expliquer la technique : comment obtenir tel ou tel effet, tel ou tel rendu. C’est pour donner les clés techniques de la créativité, je ne vends pas et ne veux pas vendre un énième cours pour faire un nombre de modèles déterminé. Je veux qu’à partir des clés que je vous donne, vous puissiez faire et créer TOUT ce que vous voulez.

Je vous donne les clés

Quand on me demande un cours en ligne pour préparer au CAP couture, c’est effectivement quelque chose que je suis en mesure de faire parce que j’ai les compétences pour, mais qui entre en contradiction avec ce que je suis, au fond, quelqu’un d’honnête qui n’a pas envie de vous expliquer des techniques ou vous imposer des règles qui vont vous mener droit dans le mur comme je l’ai fait moi. Ce n’est pas parce que je SAIS le faire que je DOIS le faire.

Mon rêve le plus fou ? Ah oui !!! Fonder une école basée sur le respect de l’identité de chacun, sur sa créativité naturelle. Une école qui donne des bases, mais qui n’impose pas des règles de précision à la mords-moi le noeud, des règles selon moi stupides qui n’ont aucune importance dans la vie réelle car vous pouvez me dire à quoi sert d’avoir cousu au millimètre près un vêtement dont la forme n’a pas été conçue en rapport avec la morphologie de la personne pour qui on le fait ? Ce n’est pas une question de millimètres pour que le vêtement mette en valeur le corps quand il y a tout à reprendre. Aberration !! (oui… Vous l’entendez, ma colère gronder, à l’intérieur, là ?… Voilà…). Ce serait une école où on encourage la création et non la copie à foison en bridant toutes les envies. Une école qui accompagne vers un diplôme, oui, mais désolée, vers aucun qui n’existe actuellement…

Je me souviens d’une émission télé à laquelle participait un homme à la créativité débordante, j’étais en admiration devant ses idées foisonnantes, extraordinaires, un vrai régal pour moi !! Il a été sorti du « concours » au profit de personnes qui, elles, respectaient le millimètre, mais sans vraiment de créativité à mon goût. Dégoûtée, j’ai aussitôt arrêté de suivre le programme, ne m’en parlez plus, d’ailleurs, je ne le cite même pas… Ce ne sont pas mes valeurs.

Le respect de la planète

C’est aussi notre respect de nous en tant qu’êtres humains. Quand je parle de boîtes de 30 pieds de biche inutiles, quand je dis qu’il suffit d’une seule sorte d’aiguille pour la machine à coudre, que le fil en cône sans marque convient très bien, ce n’est pas pour enquiquiner le monde, me rebeller contre les vendeurs ou par simple mesure d’économie.

C’est pour montrer qu’on peut très bien faire sans tout ça et qu’on aurait peut-être intérêt pour notre bien-être moral et mental autant que pour le bien-être de notre environnement de nous concentrer sur la personne qu’on est, au fond, plutôt que sur ce qu’on possède.

Plus je le fais, plus je cherche à faire le vide autour de moi. J’ai déménagé d’un F5 à un F2 l’an dernier, j’ai vidé, beaucoup, donné, énormément et je ressens encore le besoin de faire du vide régulièrement. Moins je possède, mieux je me sens, je reviens à l’essentiel et je suis de plus en plus heureuse, sereine. Je me rends compte que l’immense majorité de tout ce qu’on trouve à la pelle dans le commerce ne sert absolument à rien qu’à créer de faux besoins et à nous encombrer la vue et surtout, le pire, à nous embrumer l’esprit. Pour reprendre un célèbre slogan, stop, ça déborde !! Mais c’est ça… Et le domaine de la couture n’est pas exempt de cette frénésie.

Je ne parle même pas des effets dévastateurs sur l’environnement, vous avez remarqué ? Je ne parle que de nous, humains, habitant sur ce caillou verdoyant. Si on ne sait pas se respecter, nous-mêmes, individuellement, comment voulez-vous qu’on respecte ce qui nous entoure ? …..

Tutto bene, j’ai retrouvé le feu sacré, vidéos et articles en cours de préparation :). Le ton est donné, j’avais pris pour habitude de déjà dire ce que je pense, mais je vais aller encore plus loin, maintenant, c’est-à-dire que je vais faire en sorte de l’énoncer encore plus clairement.

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. » Bernard Werber

Mais… Essayons quand même ♥


10 réflexions sur “Etre au clair avec qui on est, au fond

  1. Bravo Cécile pour cet article qui correspond bien à la façon dont je te ressens et c’est sans doute ce qui m’a incitée à rejoindre ta méthode. Je ne le regrette d’ailleurs pas, bien au contraire, je retrouve enfin le plaisir de passer du temps à élaborer, essayer de « créer » en me détachant peu à peu de ce qui bridait cette envie créative. Je regarde avec stupeur les dizaines de magazine de couture dont certains à peine feuilletés sur les étagères, il est temps pour moi aussi de faire du vide et de revenir à l’essentiel. Contente de voir que tu retrouves la pêche et l’envie et hâte de découvrir ce que tu nous mijotes. Bonne journée printanière ! Bérengère

    J'aime

  2. Ma Cécilette,

    Je me sens un peu moins « seule » et « incomprise » en te lisant …

    Je viens justement d’emprunter un livre de bernard werber, que je ne connais pas du tout. Un signe ?

    Ne change pas 😘

    J'aime

    1. Merci à toi ♥, on n’est jamais seul(e), quant à se faire comprendre, ça, c’est tout un challenge !! Surtout quand on pense que nommer ce qu’on veut soi, pour soi, c’est déjà pas simple… Mais on y croit ! lol
      Gros bisous

      J'aime

  3. Bravo pour cet article ! J’adhère totalement, ce rêve d’école de création-couture est excellent et je vous encourage dans ce sens et j’espère que vous y arriverez, si tel est votre rêve. Merci pour ce que vous partagez. Continuez !

    J'aime

    1. Merci beaucoup Françoise !! L’école semble looiiiin devant… Quoique, la vie réserve de belles surprises et opportunités, à partir du moment où on y croit, tout devient possible, alors… Je rêve et… 😉

      J'aime

  4. Merci pour cette grande franchise et liberté de ton. Votre réflexion sonne très juste dans mon propre questionnement. Mais je dois reconnaitre que pour moi du moins, votre méthode, dont j’ai plusieurs cours, fonctionne très bien après avoir galéré/s’être embourbé dans des explications suivies à la lettre puisqu’on ne les comprend pas… Je dirai qu’elle s’adresse à des couturières déjà « éveillées », qui ont une liberté intérieure et qui veulent sortir du moutonnement. Après s’être encombré de l’expérience et du savoir des autres (un peu le même processus que votre désencombrement !), accéder à la compréhension et à l’essentiel pour soi, un processus d’évolution… C’est ainsi que je le reçois. Donc il y a une niche de couturières/confectionneuses aguerries mais dépendantes à toucher !
    Surtout continuez, vous êtes très inspirante dans votre démarche !
    Bien à vous
    Pascale

    J'aime

    1. Merci infiniment pour votre message Pascale qui m’aide à clarifier encore plus la définition de mon projet. Vos mots appellent ma réflexion : « des couturières « éveillées » qui ont une liberté intérieure et qui veulent sortir du moutonnement », ça c’est clair et bien tel que je le conçois déjà, mais effectivement, c’est une chose que je n’ai pas exprimée clairement.
      Et puis : « après s’être encombré de l’expérience et du savoir des autres (un peu le même processus que votre désencombrement !), accéder à la compréhension et à l’essentiel pour soi, un processus d’évolution », voilà une facette que je n’ai pas nommée dans ma réflexion mais que je vais creuser car ça me titille :).
      Ah, il n’est pas toujours simple de mettre des mots sur ce qu’on ressent !! Alors pour le faire comprendre, ça augmente d’autant la difficulté ! Merci beaucoup en tout cas ♥.
      Belle journée à vous

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.