Fermeture cassée : que faire ?

C’est toujours au bon moment, celui où on est pressé(e), que la fermeture du blouson ou du pantalon lâche, vous avez remarqué ça, vous aussi ?

Alors alors, que faire ? Dans l’urgence, changer de vêtement ou « cacher » pour la journée, ha ha. Ensuite, ça dépend du problème.

Si la tirette du curseur est partie, on peut la remplacer dans l’immédiat par un trombone, un bout de fil, de scoubidou, etc, pour pouvoir continuer à manoeuvrer la fermeture facilement. Et si le résultat n’est pas très joli, sachez qu’on trouve de jolies tirettes en mercerie, qui évitent de changer de fermeture, on en trouve de toutes sortes, des classiques aux plus élaborées :

Ensuite, si la fermeture est intacte (il ne manque pas de maille) et si le curseur est intact aussi, mais qu’il est simplement sorti en haut parce que le système d’arrêt est usé, on commence par remettre le curseur place et pour éviter que ça recommence, on « arrête » le haut de la fermeture, soit en faisant quelques points à la main, soit, si c’est une fermeture nylon, on peut aussi « fondre » les deux mailles du haut ensemble avec une allumette.

Si c’est le curseur qui est mort (paix à son âme), sachez que les curseurs se vendent aussi à l’unité pour éviter de changer la fermeture, toujours, un sacré gain de temps ! D’ailleurs, je vous conseille quand vous devez changer une fermeture de toujours conserver le curseur, c’est bien utile d’en avoir un sous la main :). Le résultat peut être original si la couleur tranche, en tout cas, ça dépannera bien :

S’il manque une maille à la fermeture, à moins de la raccourcir par un point d’arrêt, suivant l’endroit où la maille manque (dans le cas d’une fermeture non séparable bien sûr), là, il va falloir la changer.

On commence par démonter avec le découd vite et on remonte la nouvelle fermeture. OK. Et l’ancienne, on en fait quoi ? On la jette, bien sûr ? Non non, on la garde, bien sûr ! On garde au moins le curseur. Ensuite, dans un souci de couture raisonnée et raisonnable, on pense à sa reconversion, en déco sur un coussin, un sac, un pouf, …

Ou encore sur un vêtement, comme ce modèle de pantalon Balmain. Les fermetures n’ont pas toujours un rôle utile, elles peuvent être simplement décoratives et qu’il manque une maille ou pas ne change pas grand chose à l’affaire :).

Dans ce cas là, pourquoi en acheter des neuves qui fonctionnent ? Autant réutiliser les anciennes, qu’on place fermées ou ouvertes. On peut même tricher avec un trompe l’oeil en mettant un autre tissu à l’intérieur pour donner l’impression d’une vraie ouverture 🙂


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.