Garde-robe capsule : pourquoi, comment ?

Bien le bonjour gentes dames et damoiseaux (hum, cherchez pas, il y a des jours comme ça où je suis d’humeur… Médiévale !  lol)

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une découverte faite l’an dernier et qui a chamboulé mon armoire et ma manière de concevoir mes achats et créations de vêtements.

Il y a quelque temps de ça, Monique me demandait comment faire le vide dans ses armoires qui débordent. J’ai rédigé un article sur le sujet et me suis promis d’aller plus loin sur le thème de la capsule parce que je trouve ça vraiment top.

C’est quoi, une capsule au juste ?

De l’autre côté de l’Atlantique (et de la Manche), on appelle ça wardrobe. Pour résumer l’idée en quelques mots, c’est un concept minimaliste qui consiste à avoir un maximum de tenues différentes à porter tout en ayant un minimum de fringues dans son armoire (ou sa valise, parce que oui, bien sûr, c’est idéal pour les voyages et vacances !).

Comment ça marche ?

On détermine le nombre de vêtements de chaque type dont on a besoin. Par exemple : 4 pantalons, 2 jupes, 5 tops ou T-shirts, 3 pulls ou gilets.

Ensuite, le secret va résider dans l’harmonie des coloris et les styles. Il existe des applications sympas qui permettent de créer sa propre capsule en prenant des photos de ses vêtements et en les mixant pour faire des tenues complètes. On peut même intégrer chaussures, bijoux, sac à main, … Je me suis amusée longtemps avec l’appli Your Closet, en allant jusqu’à choisir mes ensembles pour la semaine à venir sur le calendrier prévu pour. Très pratique pour faire les valises avant le départ en vacances !

Et puis je me suis lassée de devoir prendre la tenue du jour prévue sur mon calendrier parce que non, ce matin là, je n’avais pas envie de mettre le pull vert mais que j’étais plutôt d’humeur bleue (cherchez pas, encore une fois, je choisis mes couleurs de fringues en fonction de l’humeur du jour, oui, oui, c’est comme ça). Alors j’ai revu légèrement ma capsule pour faire en sorte que tout aille avec tout. C’est-à-dire que maintenant si je prends un pantalon au hasard dans ma penderie, je suis sûre qu’il va aller avec n’importe lequel de mes hauts et de mes gilets. Je peux donc choisir en fonction du feeling du jour :).

A quoi ça ressemble

Voilà un exemple de capsule pour une garde robe aux coloris coordonnés. Si on fait un calcul rapide, on a 6 bas et 8 hauts, ça nous fait 48 tenues différentes. Vous voyez l’idée ?

En quoi c’est responsable ?

En organisant sa garde robe de cette manière, on n’a pas besoin de quinze mille fringues, on consomme/achète donc moins et dans le même temps, on prend moins de place. D’ailleurs, soit dit en passant, on fait aussi un énorme gain de temps en ne cherchant plus ce qui va avec quoi puisque tout va avec tout !

C’est responsable aussi parce que pour constituer sa garde-robe, on n’a pas besoin de tout acheter, on peut se contenter de faire un tri dans ce qu’on a déjà, de bien sélectionner et de donner le reste. Je rédigerai prochainement un article sur le recyclage des vêtements, cliquez sur le lien à droite « Suivre le blog » si vous voulez être tenu(e) au courant. Il ne reste souvent plus qu’à faire ou acheter une ou deux pièces manquantes et le tour est joué.

On n’achète plus à tort et à travers, on économise en ne choisissant que de l’utile : ça ne vous est jamais arrivé de craquer sur un vêtement en magasin, de rentrer ravi(e) à la maison jusqu’à ce que vous constatiez au bout de quelques mois que finalement, vous ne l’avez jamais porté parce qu’il ne s’accorde avec rien de ce que vous avez dans l’armoire ? A moi si… Et je me sentais à la fois déçue et vaguement coupable. Maintenant, ça ne m’arrive plus.

On ne coud plus à tort et à travers non plus, car il n’y a pas que les fringues achetés qui restent au fond du placard, hein… Avec ce système, on coud des vêtements qu’on sait pertinemment qu’on portera, ouiiiii, coool ! Et à plus forte raison si on se sent bien dedans.

Se sentir bien dans ses fringues, d’ailleurs, parlons-en… Le meilleur moyen d’y parvenir, c’est encore de les concevoir, de A à Z, à la forme qui nous convient et bien sûr en fonction de notre morphologie à nous et pas de celle de la voisine… Et ce n’est pas compliqué, en fait, pas du tout. Avec cette méthode, on obtient des résultats rapides, pour le bonheur de créer et de se sentir à l’aise dans ce qu’on porte.

Les pièges de la capsule

Le principal piège que je vois, c’est le risque de manque d’originalité dans le choix des coloris par exemple. Si on choisit tout en dégradés de noir et blanc, de bleus, de gris, de beige, c’est sympa un temps mais on s’en lasse vite, on a l’impression de remettre toujours les mêmes fringues au final. Mettre un peu de peps, ça a du bon.

L’idéal ? Faire un mix de basiques intemporels et seulement deux ou trois pièces qui sortent de l’ordinaire, avec des couleurs différentes qui nous font vraiment plaisir et qu’on pourra changer d’une saison à l’autre.

Le top du top

Avoir une capsule limite le nombre de vêtements dans l’armoire, ça sous-entend donc que tous les vêtements nous plaisent et… qu’ils nous vont !! Evidemment car chaque pièce a son importance, aucune ne va dormir au fond de l’armoire.

Alors le must, finalement, c’est de la faire nous-mêmes, cette capsule :). En prenant des cours de couture en ligne adaptés pour faire exactement ce dont on a besoin : des pantalons à la forme qui nous plaît, des robes et des hauts aux cols et manches qui font briller nos yeux, des jupes comme on n’en trouve pas.

En effet, je trouve beaucoup plus simple de la créer directement avec des tissus assortis (comme on les trouve maintenant dans les collections qui sortent en magasins de tissus) que de trouver des pièces aux coloris qui vont vraiment bien ensemble dans des boutiques de vêtements aux marques différentes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.