Coudre pour économiser et produire moins de déchets

De retour du marché ou de courses, je suis toujours désolée de voir la quantité de déchets d’emballages qui part à la poubelle après avoir servi quoi, 20 minutes (et encore). Bon ok, j’ai toujours gardé les sacs plastique pour m’en resservir en poubelle par la suite, mais bon, il y a moyen de faire mieux encore, non ?

Alors oui et c’est un grand oui, il y a moyen, il suffit de coudre, ô joie, tout prétexte est bon quand on aime, n’est-ce pas ? 🙂

Voici les ouvrages réalisés les dernières semaines à la maison pour réduire nos déchets et faire des économies en même temps, un principe tout à fait « licorne » (si vous ne connaissez pas encore le mouvement, je vous invite à faire quelques petites recherches sur le net et notamment Facebook).

D’abord, les classiques, serviettes de table et mouchoirs lavables. Pour les ados, ils ne sont pas sur la photo, ils sont blancs et de la même taille que leurs homologues en papier pour ne pas avoir la honte devant les potes, tchô !

serviettes table et mouchoirs lavables

 

A la salle de bains, place aux lingettes lavables pour le visage, toutes douces en molleton de coton :

 

Côté protections féminines, j’ai fait dans la couleur pour vivre ces jours-là dans la bonne humeur 😉

serviettes hygiéniques lavables

 

Ensuite, on passe à la cuisine avec les lingettes en microfibre (qui nettoient super bien !) et un tawashi (le « truc » fait au crochet qui sert d’éponge et que je trouve beaucoup plus hygiénique parce qu’il se lave super bien, j’en ai fait 4 pour tourner)

lavables cuisine

 

Toujours à la cuisine, pour éviter le papier alu et le film alimentaire plastifié, j’ai fait des wraps en coton ciré. Je doutais de leur efficacité, mais au bout d’un mois, je valide. Certes, ça sent la cire d’abeille, mais ça n’en donne ni le goût ni l’odeur aux aliments. Facile à faire et à nettoyer, impecc !

wraps coton ciré

 

Et quand vient le moment de faire les courses, finis maintenant les sacs plastique en tous genres, je fais (toujours) le marché et privilégie les magasins qui proposent du vrac. Avec les sacs en tissu et surtout ceux en voilages (tissu à rideaux), c’est super pratique car ils sont légers et ne pèsent donc pas sur la balance et surtout, on voit à travers, pas besoin de les ouvrir au passage en caisse ;). J’ai fait plusieurs tailles, une couleur par taille pour les repérer facilement au moment de les prendre.

sacs à vrac et marché

 

Enfin, comme une bonne résolution s’accompagne généralement d’autres, j’ai sorti mon vieux VTT du garage, l’ai équipé d’un porte-bagages, ai fixé une caisse de récup’ dessus et cousu deux sacs adaptés que j’ai voulu étanches pour pouvoir faire les courses aussi à vélo les jours de pluie, car mon challenge licorne cette année, c’est de prendre la voiture le moins possible… 🙂

vélo équipé sac de courses
Et vous, vous avez des « trucs » en couture pour limiter les déchets et économiser ?

Vous pouvez les partager en commentaires 🙂

ps : un merci tout particulier à Christine et Cathie qui reconnaîtront chacune un de leurs tissus au milieu de ces ouvrages ♥ car oui, ça marche comme ça ici, on partage nos fins de tissus dans une caisse dédiée où chacune pose et pioche selon ses envies et besoins.

 

Une réflexion sur “Coudre pour économiser et produire moins de déchets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.