Patrons et revues de couture : on nous rend dépendant

Aujourd’hui, c’est un article « coup de gueule » que je vous propose, non pas comme un coup d’épée jeté dans l’eau parce qu’on ne pourrait rien y faire, mais plutôt comme le point de départ d’une action.

Vous qui appréciez la couture, souhaitez vous lancer ou en faites depuis des années, vous ne pouvez pas ne pas avoir remarqué les quantités de nouveaux ouvrages, livres, revues et patrons qui sortent chaque année, chaque mois, voire chaque semaine. Qu’est-ce qu’on remarque quand on les feuillette ? Que ça nous donne envie, avec ces belles couleurs, les phrases qui nous vantent les bienfaits de la mode, la nouvelle saison, des conseils de toutes sortes, etc.

coloring-books-3215186_960_720

Et qu’est-ce que j’y vois quand je regarde de plus près et que je les compare ?

1- D’abord, qu’on y retrouve d’une année, d’une décennie à l’autre toujours plus ou moins les mêmes modèles, seuls les tissus, les couleurs changent, ah ben oui, quand même, il vaut que ce soit mis au goût du jour pour être vendeur !

2- Le prix !!! Non mais vous avez vu le prix de la moindre revue de couture ? Du moindre patron ? Non mais c’est comme les pelotes de laine, ça, c’est devenu de la folie pure !!! Normal me direz-vous, puisque ça marche, les gens achètent, hé oui… Les lois du marché.

piggy-bank-3146698_960_720

3- On vous colle un patron dans les mains avec les explications pour le montage et point. Et si vous voulez faire un sac avec d’autres dimensions ? Créer ce vêtement mais avec les pinces au bon endroit pour qu’il vous aille, tout simplement ? Où sont les explications ? Nulle part… Logique, réfléchissez un peu, on ne va certainement pas vous donner la recette qui permettrait de vous rendre autonome et de ne plus avoir besoin d’acheter tous ces patrons et bouquins !

4- Et l’inspiration me direz-vous ? Vous voulez que je vous dise ? L’inspiration, c’est gratuit… On n’a pas besoin de payer pour la trouver, je vous ferai un article là-dessus, vous verrez.

Je me suis longtemps demandée pourquoi on ne nous expliquait pas comment faire de manière simple. Ben la voilà, la raison principale : ce n’est pas du tout parce que c’est compliqué et réservé à des initiés comme on veut nous le faire croire, non, pas du tout, c’est juste qu’il est beaucoup plus rentable de nous vendre 10 000 fois la même chose en nous faisant croire que c’est différent et de nous garder dépendants que de nous apprendre comment créer par nous-mêmes. La voilà, la vraie raison.

C’est pour ça que j’ai pris la décision non pas de vous vendre des patrons à la pelle, les patrons/fiches, etc, moi, je vous les donne (et mes astuces de couture aussi d’ailleurs). Mais vous n’en trouverez pas des centaines parce que ce qui m’intéresse, moi, c’est de vous expliquer comment les faire pour que vous puissiez créer, ne plus vous contenter de recopier. Vous voyez, le commerce, c’est pas mon trip. Mon trip, c’est de vous aider à prendre confiance en vous, car oui, vous êtes capable de devenir autonomes en couture sans y passer des années, de vous inciter à créer pour pouvoir faire ce qui vous plaît vraiment.

Oh, en faisant ça, je sais bien que je me mets des dizaines, des centaines, des milliers (ouhhhh, ça commence à faire beaucouuuup !!!) de personnes à dos, parce que c’est un peu la poule aux oeufs d’or, ce marché des patrons, revues, etc. Bien sûr que me ça fait peur d’aller contre cette « masse », mais en fait, je ne peux pas rester plus longtemps à donner des cours uniquement dans ma petite ville, à ne faire profiter que quelques privilégié(e)s de mes techniques, je trouve ça injuste. Alors oui, je vous le dis, c’est pour ça que je me suis lancée dans le projet d’envergure de vous donner des cours grâce à ce site internet qui touche les francophones, pour commencer.

Et vous savez quoi ? Je ne vais pas m’arrêter là :).

Nanmého ! Y’en a marre, à la fin de nous/vous prendre pour des vaches à lait !

NB : la colère n’est pas toujours bonne conseillère,

mais c’est une formidable source d’énergie quand on sait l’utiliser 😉

Une réflexion sur “Patrons et revues de couture : on nous rend dépendant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.